mercredi 19 avril 2017

Ork'n games II: Les gardes du palais

Une petite photo pour les gardes de palais : un mélange de Maîtres des épées et de Lions blancs.
Le mélange reste homogène et j'aime bien les deux types d'armes à deux mains que se côtoient dans une même unité. On sent tout l'amour que se dégage de ces guerriers au cœur tendre.
Une arme à deux pour cacher leur timidité

dimanche 16 avril 2017

Ork'n games II: Les rôdeurs sylvans

C'est unité est montée à partir de dryades de chez GW car je ne trouve pas joli les versions officielles de Mantic.
Une belle crise de nerfs pour le montage des bras et des têtes qui n'en font pour le coup qu'à leur tête. Le reste de la peinture c'est passé dans le joie et la bonne humeur car j'ai profité d'une session peinture - papotage avec le comparse TailleFrance pour leur donner des couleurs.
J'ai préféré leur faire un socle régimentaire pour donner un peu de volume car c'est normalement de l'infanterie de grande taille.
C'est l'unité la plus solide de la liste si bien que je voudrais en monter une seconde pour une éventuelle armée à 3000 points.

Wood is good

mercredi 12 avril 2017

Ork'n games II : Seigneur sur griffon

Cette pièce compte comme un seigneur sur drake.
Les aplats sont posés à l'aérographe sur le corps de la bête et pour l'armure du cavalier.
J'ai pris un vrai plaisir à faire les dégradés sur les ailes et le corps du griffon.
C'est un belle pièce dont je suis assez fier pour un premier essai.
Même s'il n'a pas fait d’étincelles lors du tournoi, c'est une figurines que j'adore et elle sera surement dans mes compositions à plus de 1000 points.

Seigneur des airs.

dimanche 9 avril 2017

Ork'n games II : Cavaliers de la brise argentée

De retour dans mes terres après plusieurs campagnes sur les côtes méditerranéennes et en Périgord, j'ai enfin le temps de prendre en photos les unités que j'ai utilisé pour le tournoi : Ork'n games II.

D'après mon planning après le magicien suivent les cavaliers de la brise argentée.
Je n'en ai coloré que quatre car j'ai beaucoup de mal à rentrer dans la peinture de ces derniers. Les couleurs sont connues mais je ne sais pas pourquoi je ne prend aucun plaisir à les peindre et je ne suis que moyennement satisfait du résultat.
Le dernier cavalier, car c'est normalement une troupe de cinq, est sur mon établie depuis mi février à attendre que je me décide à lui passer des couleurs.

Les 4 cavaliers de l’apocalypse peinturluresque

mercredi 8 mars 2017

Ork'n games II : Débriefing

Avec le temps passé à peindre en prévision du tournoi, je n’ai pas eu l’occasion de faire les photos des unités que j’ai finies pour cet évènement. Je publierai plus tard les unités dans divers billets mais celui-ci je le dédie au tournoi lui-même.

Un jour et demi voué à la baston via un jeu que je maîtrise encore mal malgré de nombreuses parties. C’est très agréable de rencontrer de nouvelles têtes et de combattre des armées différentes. Je reste cependant assez déçu par les visuels de la grande majorité des armées. Je ne parle pas du niveau de peinture car je n’ai de leçon à donner mais à recevoir, mais plutôt de l’homogénéité des couleurs, le choix des proxys plus que douteux, des unités pas forcement réglementaires sur des socles bancals. J’ai sentiment que beaucoup d’armées sont montées uniquement pour l’optimisation de jeu sans trop se préoccuper de l’allure général et de l’aspect visuel pour l’adversaire. La note comptant pour le classement devrait motiver les joueurs mais beaucoup trop au mon goût n’ont pas joué le jeu. Dommage, notre activité à plus à gagner avec des armées agréables à l’œil que des armées rouleaux compresseurs faites de bric et de broc.

Sinon la communauté est sympathique et les parties bon enfant. J’ai donc pris plaisir à jouer contre les armées suivantes :


Guerre fraternelle contre un jeune joueur elfe. C'est un match nul pour une première partie de mise en jambes.


Les rats en embuscade. Plus de peur que de mal contre la vermine qui se fait vite contourner par mon dragon qui après leur avoir grillé les fesses en dévore quelques un. Un match nul pour continuer dans la foulée.


Les nains de pierre. Se fût une déroute totale face à une armée à la résistance très élevée. Le dragon reste bêtement caché derrière une forêt et n’a pas vu les ennemis passés et la horde qui oublie de boire sa potion de force. Défaite méritée.



Les salamandres de feu. J’ai appris de mon erreur et les potions ont été bu, le dragon garde un œil sur le champ de bataille. Les magiciens clouent le drake ennemi au sol durant toute la partie permettant à la horde boostée d’anéantir chaque unité un peu trop affectueuse. Une belle victoire.



Le chaos sort du bois. Le match c’est joué au 7° tour donnant la victoire à ces vauriens sauvages alors que les balistes avaient courageusement gardé les objectifs jusque-là. Défaite pour un tour de trop.



Les nains qui piquent. Une armée complète de tireurs avec des machines de guerres comme s’il en pleuvait. Mais l’elfe est rapide et les dragons aiment les nains, surtout bien grillées comme des chips. Les lignes ont tenu bon malgré la pluie de plomb et d'autres saletés naines pour conquérir les objectifs. Victoire finale.


Une agréable fin de semaine qui une fois la fatigue retombée me donne envie d’y retourner l’année prochaine pour voir les potes et me donne une motivation supplémentaire pour peindre.